Être un médecin psychiatre, une mission laborieuse, mais exaltante !

Parmi les spécialistes intervenant dans le domaine du mental, le psychiatre est le seul à être médecin. Ses services ne se limitent donc pas aux séances de discussion en cabinet, mais s’accompagnent souvent de prescriptions de médicaments, et vont même jusqu’à la demande d’hospitalisation si le diagnostic le juge nécessaire.

Le métier de psychiatre, un engagement au bénéfice des personnes souffrantes

Selon le médecin Emile Henneguelle, un psychiatre Le Mans à la retraite, assurer le travail de psychiatre est une marque d’engagement pour la santé publique. À cet effet, après l’obtention de son diplôme de Santé Publique le 28 mars 1989 à l’Université de Pierre Marie Curie, il s’est engagé à exercer son métier dans l’intérêt de tous, et n’a imposé aucun critère de sélection à l’endroit des malades qu’il prend en charge.

D’après toujours le docteur Emile Henneguelle, tout spécialiste dans le domaine psychiatrique peut travailler au sein de son cabinet privé, mais ses compétences sont également requises auprès d’un établissement hospitalier. Le but de cette intervention à différents niveaux est, en effet, de rendre service à un maximum de patients, pour que chacun puisse jouir du bien-être auquel il a droit. Il peut même intervenir auprès des tribunaux dans des cas où les compétences d’un expert en psychiatrie sont requises à l’endroit des délinquants mis en examen. Comme tout psychiatre, Emile Henneguelle a pour mission de veiller sur la santé physique et mentale de ses patients. Il doit s’assurer à tout moment que ses prescriptions et ses accompagnements ont des effets bénéfiques sur les malades et leurs proches. Et c’est l’atteinte de cet objectif qui récompense le travail acharné qu’il a accompli.

Quel est le rôle du médecin psychiatre auprès de ses patients ?

Le psychiatre a pour mission principale de soigner les personnes souffrant d’un trouble du comportement, d’un état d’anxiété permanent, de problèmes relationnels, et de toute forme de dépendance à un objet, à une substance, ou à une personne. Comme tout medecin qui se respecte, il donne rendez-vous à ses patients pour une consultation, établit un diagnostic précis, puis préconise un traitement en fonction de l’état et de l’âge de ces derniers.

Les prescriptions du medecin psychiatre sont non exclusives. Il peut ainsi administrer différents médicaments psychotropes à ses patients, notamment des anxiolytiques et des antidépresseurs. En même temps, il leur propose des séances de psychothérapie, dont le but est de déclencher progressivement un désir de changement, que ce soit au niveau du comportement, de la façon de penser, ou de la manière de vivre au quotidien. Toute personne prise en charge par un psychiatre est alors tenue de suivre des séances de psychanalyse, de thérapie cognitive, et d’exercices de relaxation.

Dans le cas où le patient se situe dans un état de trouble grave, le médecin peut prescrire l’hospitalisation. Qu’il souffre d’une anorexie sévère, d’une psychose, ou d’une agressivité physique, dès lors qu’il met en danger la vie de son entourage et sa propre vie, le psychiatre décide sans attendre de l’interner. À cet effet, le spécialiste veille à ce que la personne malade bénéficie d’un suivi régulier et soit hospitalisée dans les meilleures conditions, de façon à favoriser sa guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *