Psychiatrie, maladie mentale et diagnostic du trouble de la personnalité

Emile Henneguelle: psychiatrie

Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le DSM, et le système de Classification International des Maladies (CIM) réfèrent les différents troubles psychologiques, comportementaux et modes de fonctionnement. Les explications d’Emile Henneguelle, psychiatre.

A l’origine des troubles mentaux

Emile Henneguelle décrit les troubles mentaux

Ces troubles sont dûs à une souffrance, une incapacité ou une perte importante de liberté, afin de mieux les identifier chez le patient et les soigner par traitements de psychothérapie.

Ces problèmes mentaux ne sont néanmoins diagnostiqués que pour 10% de la population, mais sont présents à des degrés divers dans notre personnalité sous forme d’un ou parfois plusieurs types de troubles.

Emile Henneguelle précise que lorsque le trouble mental est léger, il correspond à un « style de personnalité ».

En revanche, si les troubles sont extrêmes dans notre comportement social, en public ou en privé, ils correspondent à des troubles de la personnalité.

Connaître les troubles mentaux établis par le DCM et le CIM constituent alors de précieux outils pour nous permettre de rectifier nos propres attitudes et façons de penser face à la personne atteinte de ce trouble mental.

Ce diagnostic est établi lors d’une consultation avec un psychiatre généralement après sa prescription par un medecin traitant.

Ces troubles mentaux peuvent être répartis en plusieurs familles en fonction du comportement du patient.

Comportement distant – troubles excentriques

Psychiatrie: les troubles excentriques

Les paranoïaques

Il s’agit de personnes qui sont méfiantes et soupçonneuses. Elles éprouvent des suspicions démesurées et une incapacité à faire confiance aux autres.

Les schizoïdes

Ces personnes sont introverties et préfèrent la solitude. Ils ne manifestent aucun intérêt pour les relations sociales et partagent peu de temps avec les autres.

Les schizotypiques

Ils présentent une timidité aiguë et laissent une drôle impression sur leur entourage avec leurs excentricités et leurs comportements étranges.

Les troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques

Les troubles mentaux

Les antisociales

Ils ne respectent pas la loi et le droit des autres personnes qu’ils outragent à leur guise sans aucune culpabilité.

Les « borderlines »

De telles personnes sont souvent charmantes et passionnées, mais très instables dans leurs relations avec autrui ou elles-mêmes, ce qui conduit à des comportements impulsifs, que ce soit émotionnels ou physiques.

Les histrioniques

Ils ont un besoin constant d’attention et sont excessifs lorsqu’ils expriment leurs émotions.

Les narcissiques

Ces personnes ont besoin d’être admirées et présentent peu d’empathie pour autrui. Elles manifestent alors un degré accru de mégalomanie.

Comportement effacé – troubles anxieux et craintifs

Emile Henneguelle: troubles anxieux

Les « évitants »

Il s’agit de personnes qui ressentent un mal aise en présence d’autres personnes ainsi qu’une forte sensibilité face aux situations négatives. « Elles manifestent une inhibition sociale et ont très peu de relations avec d’autres individus » souligne Emile Henneguelle.

Les dépendants

Ils se lient psychologiquement à autrui et présentent une dépendance sévère à cet attachement.

Les obsessionnels-compulsifs

De telles personnes suivent scrupuleusement les règles et les codes dans un ordre excessif. Elles sont de ce fait rigides par rapport au respect de la conformité des règles.

Consulter un psychiatre permettra ainsi d’effectuer le diagnostic, la prévention et le traitement d’une maladie mentale, afin d’aider le patient dans ses démarches de soins, que le médecin généraliste n’est pas habilité à octroyer.

Dès lors, l’accompagnement du medecin generaliste et du psychiatre, dans les procédures de soins de psychothérapie chez le patient, va lui conférer tout le support professionnel dont il a besoin pour soigner et guérir ses troubles mentaux, en plus du support personnel apporté par ses proches ou de sa famille.