Les compétences du médecin psychiatre

Un médecin spécialisé en psychiatrie doit posséder un certain nombre de qualités pour aider ses patients au maximum. Le Dr Henneguelle a su les développer au fil de sa carrière.

Les qualités requises d’un médecin psychiatre

Exercer dans le domaine de la psychiatrie ne nécessite pas exactement les mêmes pré-requis qu’une carrière dans la psychothérapie. Un médecin spécialisé en psychiatrie regroupe autant de qualités médicinales que psychologiques.

La capacité d’écoute

L’écoute est la qualité principale à posséder pour exercer un métier en rapport avec la psychiatrie, comme pour tous les emplois nécessitant de bien connaître le psychisme humain. Un bon médecin doit être capable d’entendre tout ce que le patient a à dire, et instaurer une relation de confiance pour lui permettre de se confier au fil des séances.

Instaurer une certaine confiance dans la relation implique de pouvoir écouter sans juger, et surtout de prendre en compte la souffrance morale et physique de chaque personne sans faire de généralités. La relation de confiance se met en place dès les premières séances de psychiatrie et une bonne capacité d’écoute met le patient en confiance et l’incite à continuer sa thérapie.

La compréhension des situations

Un psychiatre n’analyse pas les séances avec ses patients de la même façon qu’un psychologue. Ce dernier peut intervenir dans un champ très vaste et traiter des problèmes relativement communs comme l’anxiété, les phobies, la gestion du stress et de la colère, ou encore aider des victimes d’abus sexuels. La psychiatrie a surtout pour but de poser un diagnostic précis sur la pathologie des patients et de mettre en relation une manifestation somatique à un diagnostic psychologique.

Pour pouvoir comprendre le patient, un médecin spécialisé en psychiatrie doit généralement effectuer plusieurs séances pendant lesquelles il écoute attentivement la personne concernée et lui pose des questions permettant d’établir un diagnostic. Cette conclusion sur l’état mental du patient permettra de prescrire d’autres méthodes de thérapie ou des médicaments adaptés à la situation, en fonction de chaque pathologie clinique.

La capacité à trouver le bon traitement

La psychiatrie n’est pas la même chose que la psychologie et un médecin spécialisé en psychiatrie est comme son nom l’indique un médecin avant tout. Il effectue plusieurs années d’études en médecine générale avant de se spécialiser en psychiatrie et certains médecins ont aussi une formation en psychothérapie. Mais seul la psychiatrie permet aux docteurs de prescrire des médicaments adaptés à l’état psychologique du patient.

Le médecin peut à tout moment décider de changer de thérapie en fonction des progrès de chacun ou de demander une hospitalisation d’urgence pour un patient qui aurait par exemple des pensées suicidaires dont il n’arrive pas à se débarrasser. Le médecin peut également prévenir les proches des troubles dont souffre le patient, si ce dernier est en capacité de donner son accord.

Les points forts d’Emile Henneguelle

Aujourd’hui à la retraite, Emile Henneguelle a exercé pendant des années à titre de médecin généraliste spécialisé en psychiatrie. Il a toujours été à l’écoute de ses patients, tant en tant que medecin qu’en tant que psychiatre.

Docteur dévoué, il a obtenu son diplôme de santé publique en mars 1989 à l’université Pierre et Marie Curie à Paris VI. Depuis ce temps, il a exercé en mettant un point d’honneur à ne pas choisir ses patients, voyant dans la médecine et la psychiatrie un travail d’intérêt public.

Après avoir exercé pendant des années au Mans auprès de nombreux patients, le Dr Emile Henneguelle a pris sa retraite le 1er janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *