Le médecin psychiatre : son rôle dans le traitement des troubles mentaux

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans le traitement des maladies et des troubles mentaux. Il intervient lorsqu’un suivi psychologique ou médical s’avère nécessaire. Les explications d’Emile Henneguelle.

Emile Henneguelle: rôle du psychiatre

Emile Henneguelle: le rôle du psychiatre

Ce psychiatre a suivi 4 années de spécialisation en psychiatrie : il propose une approche globale des troubles psychiques, grâce à un travail d’écoute et parfois un traitement médical. Il peut prescrire des médicaments psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, neuroleptiques par exemple), voire une hospitalisation s’il le juge nécessaire. Il ne traite pas seulement les pathologies lourdes, mais intervient aussi de façon ponctuelle ou régulière en fonction de son diagnostic. Son intervention est requise.

Les troubles mentaux

  • dépression et trouble bipolaire ;
  • angoisse, anxiété ;
  • phobies ;
  • troubles de l’alimentation (anorexie, boulimie) ;
  • troubles du sommeil ;
  • schizophrénie ;
  • psychoses.

Toutes ces formes de maladies mentales peuvent faire l’objet d’un accompagnement thérapeutique qui varie selon la personnalité du patient.

Comment savoir si je dois suivre une psychothérapie ?

Suivre une psychothérapie

Lorsque des changements de comportement, des difficultés à maintenir un lien social ou professionnel se manifestent. Quand une souffrance psychologique s’installe et le besoin de soutien et d’accompagnement s’impose. Souffrir d’un “mal-être” peut alerter sur le besoin de consulter un psychiatre, quel que soit l’âge, la situation familiale ou professionnelle d’un individu.

Dans un premier temps, la personne en détresse ou son entourage, peut solliciter le conseil d’un medecin generaliste.

Prendre conseil auprès de son médecin généraliste

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin de famille : il saura vous conseiller. Généralement, il est celui qui vous connaît le mieux et peut vous orienter vers un confrère dont la spécialité correspond à vos besoins. Dans le cas où des membres de la même famille doivent consulter, il est préférable de s’orienter vers des thérapeutes distincts : cela permet d’établir un suivi sans interactions, bien qu’il soit tenu, comme tous les médecins, au secret professionnel.

La rencontre et le diagnostic

Diagnostiquer les troubles mentaux

Une première consultation avec le médecin va favoriser un échange basé sur le dialogue. « Cet entretien vous permet de vous exprimer et d’établir une relation de confiance » souligne Emile Henneguelle. Elle est indispensable pour lui permettre d’identifier vos besoins. Pour poser son diagnostic, il peut avoir recours à des examens complémentaires (bilan sanguin par exemple). En fonction de son bilan et de ses conclusions, il propose le traitement adapté : psychothérapie, traitement médicamenteux, hospitalisation.

Prescription du psychiatre

À l’issue de ces premières consultations, il va présenter son avis médical et son approche avec le traitement approprié : il peut proposer la mise en place d’un projet thérapeutique avec un suivi régulier, une psychothérapie de soutien, une prescription médicamenteuse, la mise en place d’un protocole précis dans le cas d’une addiction par exemple. En présence d’une pathologie lourde (comme la schizophrénie), il peut prescrire une hospitalisation en institut spécialisé. En fonction des progrès du patient, le suivi peut varier en fréquence et en durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *